La chirurgie orthodontique

La chirurgie orthodontique

Dents incluses

Chirurgie réalisée en cours de traitement orthodontique, quand la place nécessaire à l'évolution de la dent incluse est optimale. Elle est effectuée sous anesthésie locale par le chirurgien-dentiste, qui décolle la gencive et dégage une fenêtre osseuse afin de fixer à la dent une petite chaînette. Une fois que la gencive est refermée, un petit bout de chaîne dépasse de la suture pour que l'orthodontiste puisse exercer une force continue. Si cette intervention est souvent relativement simple, elle peut se compliquer rapidement quand plusieurs dents sont incluses et nécessite alors obligatoirement la réalisation d'une reconstitution scanner tridimensionnelle.(Dans ce cas, une reconstitution scanner tridimensionnelle est alors obligatoire).

Minivis

Réalisées en titane, les minivis remplacent avantageusement les gros casques qui ont fait la renommée de l'orthodontie ! Elles permettent d'avoir un ancrage rigoureusement stable pour mobiliser les dents. Elles sont généralement réservées aux cas complexes, le plus souvent chez les adultes. La pose de la minivis est très simple, puisqu'il suffit juste d'une anesthésie locale, il n'est pas nécessaire de décoller la gencive. La minivis est ensuite simplement déposée à la fin du traitement orthodontique.

Freins de la langue

La chirurgie du frein de la langue se pratique lorsque celui-ci est très court, inséré très en avant, et empêche la langue de se mobiliser. Il en résulte des problèmes de phonation, de mastication et surtout de croissance des mâchoires. C'est un problème peu fréquent mais très pénalisant. La chirurgie s'effectue sans difficulté sous anesthésie locale, mais concerne souvent les très jeunes enfants, ce qui n'est jamais bien agréable. Les cas les moins importants sont donc souvent résolus par simple rééducation de la langue à base d'étirements chez l'orthophoniste, ce qui peut éviter bien des traumatismes à nos très jeunes patients.

Freins de la lèvre

De temps en temps, le frein de la lèvre supérieure est massif, inséré très en arrière dans le palais et maintient un écart conséquent entre les incisives centrales. Il est alors possible de le désinsérer et de le réduire, afin que l'orthodontiste puisse resserrer les dents de manière définitive.

Dernière mise à jour : 5 février 2019