Les extractions

Les extractions

Dans quels cas ?

L'extraction d'une dent est un acte définitif, irréversible, réalisé en dernier recours et dans des cas très précis :

  • La dent est cariée ou fracturée très en dessous du niveau osseux, il est impossible de réaliser une prothèse pour la reconstituer.
  • La dent est très mobile, suite à une destruction massive de la gencive et de l'os qui la soutiennent. La perte est trop importante pour envisager une greffe, une reconstitution prothétique unitaire ne peut être envisagée.
  • Les indications orthodontiques : les dents sont trop grosses par rapport à la taille des mâchoires, le décalage des mâchoires ne peut être corrigé qu'en extrayant des dents, extraction de dents de lait pour favoriser l'éruption de dents définitives.
  • Les dents incluses ou enclavées sans espoir de repositionnement (généralement les dents de sagesses).

L'acte

Une extraction est un acte sanglant. Elle doit donc être réalisée avec un maximum de précaution pour prévenir tout risque de surinfection ou d'infection croisée. Il est donc préférable de commencer le soin avec des dents propres et en faisant un bain de bouche désinfectant pour assainir la cavité buccale. Le praticien réalise alors une anesthésie complète de la dent à extraire, ainsi que de la gencive et de l'os qui l'entourent. Une fois que la région est insensible, la gencive est décollée de la dent sur tout son pourtour, puis le dentiste exerce des pressions latérales modérées à l'aide d'une pince, afin de détacher progressivement le ligament qui relie la racine à l'os. Une fois que la dent est suffisamment mobile, elle est alors retirée de son alvéole. Le praticien vérifie alors son intégrité, puis met en place une compresse pour arrêter les saignements et favoriser la création d'un caillot cicatriciel.

Les suites

Une fois la dent extraite, il est important de préserver le caillot formé, afin que le site cicatrise correctement. Pour cela, il faut respecter quelques règles simples : ne pas boire de boissons trop chaudes, ne pas jouer ou aspirer le caillot avec la langue, ne pas boire d'alcool et éviter le tabac, garder un brossage correct, et faire quelques bains de bouche très doux. Si ces consignes ne sont pas respectées, le site d'extraction peu s'infecter ou se nécroser, ce qui nécessite obligatoirement une nouvelle visite chez votre dentiste !

Dernière mise à jour : 5 février 2019