La dévitalisation

La dévitalisation

Nécessité

Une dent doit être dévitalisée quand il y a une atteinte irréversible de sa pulpe (pédicule vasculo-nerveux). Les causes principales sont la carie aggravée et la fracture ou l'expulsion traumatique.

Le traitement

Il s'agit de retirer la pulpe nécrosée, de désinfecter les canaux, puis de les reboucher par un matériau biocompatible, inerte et étanche. Suivant la morphologie de la dent, le traitement peut être de simple à très compliqué, une dent pouvant avoir jusqu'à six canaux distincts !!

Les suites

Lorsqu'une dent est dévitalisée, elle ne reçoit plus d'apport nutritionnel et se déminéralise. Sa structure s'affaiblit, elle devient fragile et finit par casser sous l'effet des pressions masticatoires. En théorie, toute dent dévitalisée doit donc être cerclée par une couronne, afin d'être protégée et récupérer ainsi l'ensemble de ses fonctions. En pratique, de nombreuses dents ne sont pas protégées par des couronnes du fait du prix élevé de celles-ci, et elles finissent par être arrachées...

la reprise de traitement

Dans certains cas (réalisation d'une nouvelle prothèse, abcès récurrent...), une dent déjà dévitalisée par le passé nécessite un nouveau traitement radiculaire. Le dentiste doit alors enlever le matériau défectueux présent dans les canaux pour en mettre un nouveau. C'est un acte complexe et minutieux qui réserve bien des surprises et des difficultés. Certains chirurgiens-dentistes sont spécialisés dans ce type de traitement et travaillent sous microscope.

Dernière mise à jour : 19 décembre 2012